Plantes utiles en phytothérapie

PLANTES UTILES EN PHYTOTHERAPIE

ATTENTION du lecteur : cette liste de plantes n'est donnée qu'à titre indicatif et ne représente en aucun cas une incitation à leurs utilisations. Les plantes sont toxiques : elles ont des interactions avec des médicaments ou des aliments ou d'autres compléments alimentaires en cas de prises simultanées.
Il est fortement recommandé de consulter un médecin avant d'entreprendre un traitement à base de plantes médicinales.

Plantes en phytothérapie
Abricotier
Prunus armeniaca L.
famille Rosacées
Parties utilisées Le fruit -abricot-
Actions Laxatif, antitussif, anti-asthmatique, dyspnéique
Principes actifs Anti-oxydants, flavonoïdes, caroténoïdes -lycopène, bêta-carotène-, fibres, potassium, fer, cuivre, calcium, manganèse, vit A, C, K, E, B3, l'huile extraite de l'amande, pectines, acide gras polyinsaturé
Indications Troubles digestifs (indigestion, constipation), crampes, anémie en fer, maladies de peau, cholestérol, hypertension artérielle, asthme, bronchite, toux
Utilisations Huile d'abricot pour les crampes, cosmétiques pour ses propriétés régénérantes et hydratantes (peau, cheveux – en bain d'huile avant shampoing = ralentirait la chute des cheveux).
L'abricot est intéressant pour le sportif en raison de ses sources énergétiques.
Contre-indications attention : des sulfites = allergènes/agents de conservation, dans les abricots séchés … notamment les personnes asthmatiques
Acérola
Malpighia glabra L.
famille Malpighiacées
Parties utilisées Fruit, pulpe du fruit
Actions Anti-inflammatoire, anti-oxydant, tonique, détoxifiant, anti-anémique
Principes actifs Vit C très bio disponible, flavonoïdes (rutine, hespérédine), acide malique, vit A, B, calcium, magnésium, phosphore, potassium, zinc, fer, fibres
Indications Fatigue chronique, fatigue physique, fatigue nerveuse, épuisement, vieillissement cellulaire, perte de motivation, fièvre, maladies infectieuses, grippe, rhinopharyngite favorise la récupération sportive en association avec le ginseng, la spiruline. Intéressante en cas de grossesse
Utilisations Comprimés
nota : vérifier la teneur en vit C qui est au maximum de 1,8 % (au-delà il s'agit de vit C de synthèse)
Contre-indications Ne doit pas être associée aux prises d'anticoagulants, anti-plaquettaires, aux oestrogènes.
Effets secondaires : attention aux doses excessives d'acérola -diarrhées-
Ail
Aillum sativum L.
famille Alliaceae
Parties utilisées le bulbe
Actions antihelminthique -oxyures, ténia-, troubles cardiovasculaire, cutané, respiratoire
Principes actifs saponosides, glucides, alliine (essence aromatique)
Indications parasites intestinaux, artériosclérose, hyperlipidémie, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, mycoses cutanées
Utilisations cru, cuit, jus, décoction, sirop (antitussif)
Contre-indications personnes sensibles à l'ail (peut être irritant pour l'estomac : les personnes qui ont le (SII) syndrome de l'intestin irritable peuvent être sensibles à l'ail, les personnes souffrant d'une maladie génétique rare la porphyrie. L'ail ne se met pas directement sur la peau (risques de brûlures). L'ail est un anti-coagulant (fluidifiant sanguin) donc éviter de manger de l'ail en cas d'intervention chirurgicale ; les personnes sous anti-coagulants devraient s'abstenir.
Alchemille
Alchemilla vulgaris
famille Rosacées
Parties utilisées les feuilles sans leur pétiole
Actions astringente, calmante, cicatrisante, anti-diarrhéique
Principes actifs dans les feuilles on trouve des tanins, des flavonoïdes, des triterpènes, de l'acide salicylique
Indications soulage les troubles menstruels (prise la 2ème partie du cycle), apaise les douleurs mentruelles
Utilisations infusion, gélules
Contre-indications si prise de contraceptifs oraux, en cas de risques de thromboses ; éviter quand on a un traitement par anti-vitamine K. Déconseillée en cas d'ulcère gastro-duodénal.
Aloe vera
Aloe barbadensis miller
famille Asphodelaceae
Parties utilisées gel, jus exsudant appelé aussi suc jaune
Actions brûlures (coups de soleil), tonique, laxatif
Principes actifs Émollient, adoucissant, anti-oxydant,
Indications constipation, diarrhée, ballonnements, ulcères stomacaux, peau (prurit, psoriasis, urticaire, eczéma, peau sèche), phanères (cheveux/pellicules, ongles),
Utilisations en usage externe cataplasme de gel d'aloe vera extrait des feuilles (coups de soleil, mycoses, ampoules, etc. ,) en usage interne le gel pour les peaux mâtures, le jus exsudant (pour la constipation), décoction de la feuille pour un effet tonique (½ feuille ds 1 l d'eau à frémir, laisser réduire de moitié puis boire). Gélules, extraits, poudre (que l'on trouve en pharmacie)
Contre-indications ne pas donner aux enfants de moins de 12 ans
Amande
(amande douce et amande amère)
Prunus dulcis, prunus amygdalus
famille Rosacées
Parties utilisées Pour l'amande douce : la plante entière (feuilles, fleurs, l'amande). L'amande douce donne du lait d'amande. L'amande amère donne de l'huile essentielle et de l'amygdaline (substance toxique).
Actions Laxatif, anti-inflammatoire, antiscléreux, cicatrisant, antifongique, vermifuge
Principes actifs L'amande douce contient des acides gras (oléique 75 %, linoléique 18 %, palmitique 7 %), glucides, protéines, vit E. Calcium et magnésium (lait d'amande douce).
Indications Constipation, affections cutanées (eczéma, vergétures, démangeaisons), toux, ulcère gastrique
Utilisations L'huile d'amande douce pour les problèmes de peau (mycoses, eczéma, brûlures, démangeaisons, vergetures) et elle est laxative. Tisane de feuilles et fleurs pour lutter contre la toux et l'insuffisance hépatique, l'huile d'amande douce pour les parasites intestinaux. Bains de pieds avec les feuilles, les fleurs, les coques d'amandes douces pour des troubles d'origine hépatique.
Contre-indications Seule l'amande est comestible.
L'amygdalus (amande amère) libère de l'amygdaloside qui peut provoquer la mort par axphyxie.
Anacardier/pommier-cajou
Anacardium occidentale
famille Anacardiacées
Parties utilisées Noix (noix de cajou, pomme de cajou), racines, écorce, feuilles.
On le trouve à Madagascar, au Togo, au Bénin, au Brésil
Actions Energétique, antiseptique, antibactérien, fongicide, vermifuge, laxatif
Principes actifs Urushiol, huile de la noix de cajou (acides gras saturés, acides gras mono-insaturés (24 mg), acides gras poly-insaturés) vit K (12 %), cuivre, magnésium (292 mg), calcium (37 mg), manganèse, phosphore, potassium (660 mg), sodium (12 mg), fer (6,7 mg), protéines (18 g/100 g), glucides (30 g) dont fibres alimentaires
Indications Constipation, cholestérol, calculs biliaires, diabète II, hypertension artérielle, parasites intestinaux, verrues, teigne
Utilisations Son fruit est comestible. La pomme de cajou est utilisé comme répulsif en le coupant en morceau que l'on dépose dans les lieux infectés de moustiques. Les feuilles sont utilisées en bains de vapeur contre les hémorroïdes. Son écorce est utilisée pour la cicatrisation des plaies. L'huile de la noix est utilisée sur les verrues, la teigne.
En Afrique, le fruit est utilisé sur la lèpre sous forme de monodiète.
Contre-indications Attention : a une forte teneur en oxalates (calculs rénaux/urinaires), il peut y avoir des intolérances à ce fruit.
Les noix sont comestibles cuites uniquement (toxiques crues à cause de leur teneur importante en urushiol)
Ananas
Ananas comosus L. merr., Ananas sativus
famille Bromeliaceae
Parties utilisées le fruit vert ou mûr
Actions anti-inflammatoire (grâce à la bromélaïne), digestif (facilite la digestion), vermifuge, diurétique, antiagrégant plaquettaire, anti-oedémateux, anti-thrombotique, cicatrisant, inflammation au niveau des articulations
Principes actifs broméline
Indications facilite les cures d'amaigrissement, parasites intestinaux, cutané (acné, gerçures, brûlures, plaies), parasites intestinaux,
Utilisations le fruit mûr est diurétique, le fruit vert est vermifuge, le fruit mûr en cataplasme sur les brûlures.
Contre-indications l'ananas peut déclencher des réactions allergiques comme de l'urticaire.
Aneth odorant
Anethum graveolens L.
famille Apiaceae
Parties utilisées graines, fruit, feuilles fraîches, sommités fleuries
Actions digestif, carminatif, antispasmodique, galactogène
Principes actifs gaz intestinaux, halitose, spasmes intestinaux, coliques
Indications tanins, flavonoïdes, huile essentielle
Utilisations infusion de feuilles fraîches, huile essentielle
Contre-indications contre-indications pour la grossesse, femme allaitante, enfants. Toujours prendre l'avis d'un professionnel), tisane de graines écrasées pour stimuler les menstruations.
Angélique officinale
Angelica archangelica
famille Apiaceae
Parties utilisées racines, graines, feuilles, tiges
Actions apéritive, digestive
Principes actifs ballonnement, flatulences, spasmes digestifs
Indications acide malique, glucide (amidon), résine amorphe, huile essentielle composée de terpènes
Utilisations infusion des racines séchées et des feuilles séchées, décoctions des racines hachées introduites dans l'eau froide, teinture mère, huile essentielle (l'usage à l'huile essentielle doit se faire sous l'avis d'un professionnel de santé)
Contre-indications les contre-indications pour la femme enceinte ou allaitante, l'enfant de – 6 ans
Eviter l'exposition aux UV en cas de prise de l'angélique
Anis étoilé/Anis vert
Pimpinella anisum L.
famille Apiaceae
Parties utilisées graines
Actions Antibactérien, antispasmodique, carminatif
Principes actifs Flavonoïdes, résine, acide malique, amidon, acides phénoliques, furocoumarines, anéthol, sesquiterpènes, polysaccharides, méthyl-chavicol, estragol, linalol, terpinéols
Indications Troubles gastriques, troubles respiratoires, catarrhes/toux, halitose, troubles digestifs (coliques, constipations, ballonnement), système urinaire (douleurs liées à des lithiases urinaires, spasmes de la vessie), dérèglements hormonaux (bouffées de chaleur)
Utilisations En usage interne : infusion, huile essentielle (l'usage à l'huile essentielle doit se faire sous l'avis d'un professionnel de santé) Décoction de graines pour se gargariser en cas de mauvaise haleine
Contre-indications L'huile essentielle (HE) pour les femmes enceintes & allaitantes, enfants de – de 12 ans, mastose mammaire, cancer du sein – toujours se référer à un professionnel.
Précautions : des personnes peuvent être allergiques à l'anéthol et à l'anis vert
Attention à l'HE qui peut provoquer des dermatites, nausées, oedèmes pulmonaires
Argousier
Hippophaë rhamnoides
famille Eléagnacées
Parties utilisées les fruits contiennent un fort taux en vit C (baies, graines, feuilles)
Actions effet tonique général (fatigue, anémie), anti-oxydant, digestif -hypocholestérolémiant-,
Principes actifs caroténoïdes, polyphénols, protéines & acides aminés, vit A, B, C, E, K, lipides, (graines riches en acides gras insaturés C18),
Indications indigestions, arhérosclérose, cholestérolémie, ulcère (effet cicatrisant & anti-ulcéreux),
Utilisations sous forme de teinture mère, sirops, jus, gelées, onguents, macérât huileux, capsules, les baies pour des extraits huileux et des jus), les graines pour l'huile riche en acides gras insaturés à utiliser sur des plaies ou sur des peaux sèches
Artichaut
Cynara scolymus L.
famille Asteraceae
Parties utilisées feuilles qui poussent le long de la tige, racines
Actions cholagogue, cholérétique, draineur hépatique , diurétique
Principes actifs troubles hépatiques, diabète
Indications cynarine (le principe amer), des flavonoïdes, des folates, du potassium, des fibres, des stérols, vitamines
Utilisations en usage interne sous forme de capsules, gélules, infusion (racines) pour ses propriétés diurétiques, infusion des feuilles séchées pour ses propriétés hépatiques
Contre-indications déconseillée en cas de lithiases biliaires
Asperge
Asparagus officinalis L
famille Asparagaceae
Parties utilisées racine -rhizome-
Actions diurétique
Principes actifs folates, des thiols (glutathion et acétylcystéine), acides phénoliques, flavonoïdes (rutine), caroténoïdes (béta-carotène, lutéine, zéaxanthine),
Indications inflammations de la vessie, calculs rénaux, constipation
Utilisations infusion de la plante ; la racine et la tige se trouvent sous différentes formes galéniques -gélules-
Attier Voir Pommier cannelle – annona squamosa
Aubergine
solanum melongena
famille des Solanacées, à fleurs violacées
Parties utilisées le fruit. Ses fruits sont de couleur violettes, blanches.
Actions cholagogue, cholérétique, hépatoprotecteur
Principes actifs des composés phénoliques comme l'acide chlorogénique (anti-oxydant), de l'acide chlorogénique (qui est anti-bactérien, antifongique, puissant anti-oxydant naturel intéressant sur les maladies cardio-vasculaires, les tumeurs, l'athérosclérose), des anthocyanes (anti-oxydants) dont la nasunine, fibres alimentaires,
Indications troubles hépatiques
Utilisations teinture mère, sirop
conseils : l'aubergine n'aime pas le froid, ni le sec (on le conserve à une température entre 10 et 12 °C)
Avocat
Persea americana L.
famille Lauraceae
Parties utilisées fruit mûr, l'huile extraite du fruit, l'écorce, la pulpe riche en huile
Actions emmenagogue, transit intestinal
Principes actifs oméga 3, 6, 9, vit E,
Indications constipation, diarrhée, facilite le flux menstruel, eczéma, psoriasis, peau déshydratée, vieillissement cutané/peau mâture, dermatite atopique
Utilisations le fruit mûr en cas de constipation, infusion d'écorces et des feuilles pour lutter contre la diarrhée, masque nourrissant en évitant le contour des yeux, l'huile d'avocat stimule la production de collagène
Badiane
Illicium verum hook. f. (anis étoilé)
famille Illiciaceae
Parties utilisées fruit mûr et séché, graines, son huile essentielle
Actions troubles gastro-intestinaux, de la vésicule biliaire, tonicardiaque, dérèglements hormonaux, troubles cardiovasculaires, infections respiratoires Principes actifs : contient de l'estragol, du méthyl-chavicol, de l'anéthol, des flavonoïdes
Principes actifs contient de l'estragol, du méthyl-chavicol, de l'anéthol, des flavonoïdes
Indications indigestion, hypertension, flatulence, dyspepsie, toux, bouffées de chaleur, douleurs calculs biliaires, douleurs arthritique (rhumatisme, tendinite)
Utilisations décoction, infusion, huiles essentielles,
Contre-indications déconseillée femmes enceintes, cancer hormonaux dépendants, mastose
Bambou
Bambusa vulgaris
famille Poaceae
Parties utilisées pousses de bambou (jeunes tiges)
Actions propriétés reminéralisantes, anti-oxydantes (reconstruction es tissus (os, cartilages), anti-inflammatoire, diurétique, rafraîchissant, apaisant cutané stimule la production de collagène, troubles des voies respiratoires, activité hypoglycémiante
Principes actifs silice, minéraux,
Indications symptômes arthritiques (rhumatisme, tendinites, arthrite), ostéoporose, cheveux fragilisés, ongles cassants), problèmes de peau (acné), hémorroïdes, toux
Utilisations hydrolat, macérât huileux, jus de jeunes pousses, décoction de jeunes tiges
Banane
Musa sp
famille Musaceae
Parties utilisées fruit frais, feuilles
Actions maladies cardiovasculaires
Principes actifs sérotonine, potassium, magnésium, en vit C, B, E, fer, folates, flavonoïdes, glucides/amidon, fibres
Indications hypercholestérolémie, maladies coronarienne, hypertension artérielle, diabète II et obésité (son action sur le diabète II est due à l'amidon résistant de la banane non mûre pour une meilleure gestion du poids), meilleure sensibilité à l'insuline, abaisse le taux sanguin de glycémie
Utilisations crèmes/masques hydratantes pour peaux sèches, infusion des feuilles
Baobab/Pain de singe
Adansonia digitata L.
famille Bombacacées
Parties utilisées Feuilles, écorce, latex, fruit
Actions Anthelminthique, diurétique, astringent (pulpe), adoucissant, cicatrisant, fébrifuge, antalgique,< antipyrétique, anti-inflammatoire, revitalisant
Principes actifs Anti-oxydant (vit C, flavonoïdes, bêta-carotène), vit A, B1, B2, B6, PP, potassium, calcium, phosphore, acides aminés (histidine, L-proline, etc. ,), fibres solubles et insolubles
Indications Maladies infectieuses (dysenterie, diarrhée, fièvre paludéennes), asthme, arthrose (grâce à la L-proline composant de certains fibres de collagène), plaies, transit difficile (constipation, diarrhée)
Utilisations Infusion de feuilles (vers intestinaux), poudres, jus
Contre-indications
Bardane
Arctium
famille Astéraceae
Parties utilisées racines, feuilles de bardane
Actions antibiotique, antibactérien du système lymphatique, problèmes de peau, problèmes rhumatismaux, dépurative, détoxifiante du foie/reins
Principes actifs mucilage, gomme, inuline, phytostérols, glycosides, vit B, potassium
Indications (pneumocoque, staphylocoque, streptocoques), surcharges toxiniques, rhumatisme, peau sèche, dartres, acné, dermatoses, eczéma, urticaires, pellicules, chute de cheveux, varices, hémorroïdes
Utilisations tisane, décoction, cataplasmes, teinture mères, onguent, gélules
Contre-indications femmes enceintes, allaitantes, jeunes enfants, personnes souffrant des calculs urinaires car elle peut obstruer les voies urinaires
Interactions avec les médicaments pour le diabète, les anticoagulants
Basilic
Ocimum basilicum L.
famille Lamiaceae
Parties utilisées les feuilles séchées
Actions carminatif, stomachique, apéritif
Principes actifs estragol, eugénol, linalol
Indications indigestion, douleurs/crampes d'estomac, éructation, ballonnement, flatulence, digestion lente, angoisse, stress
Utilisations tisane, huile essentielle
Contre-indications interdit femmes enceintes, allaitantes, enfants – toujours se référer à un professionnel pour l'huile essentielle)
Calebasse (ou courge sénégalaise)
Lagenaria siceraria
famille Cucurbitaceae
Parties utilisées le fruit, la plante entière (écorce, etc.,), les graines
Actions troubles digestifs, troubles respiratoires (pectoral), ténifuge, purgatif, antirhumatismal,
Principes actifs cucurbitacine B (qui lui donne son goût amer), choline, vit B
Indications diabète, hypertension, constipation, ténia, toux, bronchite
Utilisations infusion de morceaux d'écorce pour l'hypertension, le diabète. Décoction de jeunes fruits tendres, de graines pour nettoyer le système digestif
nota : les jeunes fruits se préparent comme des courgettes en Inde & Extrême-Orient
Camomille romaine / camomille noble / camomille odorante
(ne pas confondre avec camomille allemande)

Chamaemelum nobile L.
famille Asteraceae
Parties utilisées parties aériennes (le capitule : base sur laquelle repose la fleur)
Actions anti-inflammatoire, sédative, antalgique, anti-dépressive, anti-microbienne, dysménorrhée, antispasmodique, emménagogue, vermifuge
Principes actifs flavonoïdes, composés phénoliques, coumarines, sesquiterpènes
Indications inflammation digestive (gastrite, oesophagite, brûlure d'estomac), douleurs névralgiques, inflammations de la bouche (aphtes), nausée de la grossesse, vomissement, règles douloureuses,
Utilisations teinture mère, infusion, huile essentielle, bain apaisant de fleurs en infusion
Contre-indications la camomille romaine sera déconseillée en cas d'asthme, femmes enceintes, allaitantes, enfants -les huiles essentielles seront utilisées toujours sous conseil d'un professionnel-
Cannelier
Cinnamomum verum, cinnamomum zeylanicum
famille Lauraceae
Parties utilisées écorce, feuilles
Actions emménagogue, stimulante, transit intestinal, fluidifiant sanguin
Principes actifs proanthocyanidines (anti-oxydants), riche en fibres alimentaires, cinnamaléhyde (composé phénolique volatil qui abaisse l'activité de la 5-lipoxygénase, enzyme associé à l'apparition de réactions inflammatoires, allergiques -asthme, rhinite allergique)
Indications fatigue/asthénie, stimulante du système immunitaire, lutte contre la fièvre, troubles digestifs (diarrhée, gaz, gargouillements, flatulences), repousse les moustiques des genres culex, aedes, anopheles
Utilisations gélules, tisane, décoction, teinture mère, huiles essentielles
Contre-indications Attention : peut déclencher des palpitations cardiaques
ne pas associer la cinnamomum verum avec la cinnamomum cassia ;
interdit en cas de grossesse, allaitement, enfants en raison de ses principes actifs
Cardamome
Elettaria cardamomum
famille zingibéracées
Parties utilisées graines (huiles essentielles), feuilles, fruits (huiles essentielles)
Actions anti-inflammatoire, antispasmodique, analgésique, vermifuge,
Principes actifs lignanes, lipides, oxyde terpénique, acétate d'alpha-terpényle,
Indications troubles digestifs (halitose, diarrhées, gaz, flatulences, parasites intestinaux)
Utilisations huiles essentielles, teintures, gélules, tisanes, décoctions
-en usage externe : massage, friction, cataplasmes-
Contre-indications femmes enceintes, femmes allaitantes, enfants
Prudence : chez les personnes souffrant de troubles cardiaques, de troubles hépatiques importants
Carotte
Daucuns carota L.
famille Apiaceae
Parties utilisées parties aériennes, racine, huile de graine de carotte
Actions antifongique grâce à ses sesquiterpènes, hépato-protectrice & détoxifiante du foie, activité spasmolytique & relaxante, régénératrice des muqueuses respiratoires,
Principes actifs riche en bêta carotène elle améliore l'acuité visuelle, sesquiterpènes protectrice contre le cancer, B1, B2, C
Indications améliore la digestion (diarrhée), gaz, diurétique, soin de la peau, des yeux & des cheveux, intoxication du foie,
Utilisations infusion de graines pour les gaz et l'aménorrhée, décoction, jus frais de carotte, gélules, lotions, teinture mère, cataplasme de carotte pour les brûlures
Carvi
(appelé aussi cumin des prés)
Carum carvi L.
famille Apiacées
Parties utilisées feuilles, graines
Actions apéritif, carminatif, stomachique (graines), spasmolytique, diurétique, galactogène, laxative, antiparasitaire, expectorant, mucolytique (fluidifiant des voies respir.), équilibrant du système nerveux
Principes actifs carvone, limonène, flavonoïdes, polysaccharides, cellulose, acides phénoliques, tanins,
Indications troubles digestifs (spasmes gastro-intestinaux, aérophagie, parasites intestinaux, ballonnements, flatulences), stimule les glandes mammaires pour la sécrétion de lait, favorise les sécrétions biliaires gastriques et salivaires, angoisse, anxiété, surmenage, fatigue physique & psychique
Utilisations huile essentielle, tisane
Contre-indications femmes enceintes, femmes allaitantes, enfants
Précautions : toujours bien dilué l'huile essentielle dans de l'huile végétale,
Céléri sauvage
ou ache odorante
Apium graveolens
famille Ombellifères
Parties utilisées racines, fruits
Actions diurétique, tonique du système nerveux, stimulant des glandes surrénales, aphrodisiaques
Principes actifs phtalides, glucoside flavonique, oléorésines, huiles essentielles
Indications tensions nerveuses, stress, lithiases urinaires rénales biliaires, rhumatismes, goutte, déminéralisation, hypertension artérielle, aménorrhée, hypoménorrhée, dysménorrhée, faiblesse sexuelle,
Utilisations tisanes (graines), décoction, teinture mère de racines séchées, cataplasme/emplâtre (sur l'organe sexuelle pour stimuler les récepteurs nerveux)
Cerise
Prunus cerasus
famille Rosacées
Parties utilisées Pulpe, pédoncule
Actions Diurétique, dépurative, anti-inflammatoire
Principes actifs Anti-oxydants, flavonoïdes : anthocyanes (pulpe), sels de potassium, fibres (pulpe)
Indications inflammation des voies urinaires (cystite, lithiases urinaires, lithiases rénales, coliques néphrétiques), troubles digestifs, apaise les douleurs rhumatismales, rétention d'urine
Utilisations Queues de cerises en gélules infusion/décoction pour un usage diurétique, masque de pâte de cerise sur des peaux fatiguées ou irritées
Contre-indications Interaction avec les médicaments anti-dépresseurs, utilisation des queues de cerises réservée à l'adulte
Citron
citrus limon L.
famille Rutacées
Parties utilisées Zeste, jus, feuilles, huile essentielle
Actions Anti-oxydantes, antiseptique, anti-infectieux, antiviral, anti-inflammatoire, diurétique (facilite l'élimination de l'acide urique en excès)
Principes actifs vit PP, acide citrique, citral dans l'huile essentielle, citroflavonoïdes,
Indications Stress, calculs urinaires, acide urique, rhumatisme, fièvre, maux de gorge, désinfecte les plaies, élimine les pellicules, oedèmes, jambes enflées, varices, thromboses, embolies, hémorroïdes,
Utilisations Infusion de feuilles, jus, huile essentielle, (le jus sert de produit de nettoyage à l'intérieur de la maison)
Contre-indications Attention : l'huile essentielle est photosensibilisant
Combava
citrus hystrix D.C.
famille Rutacées
Parties utilisées Fruit, feuilles
Actions Purgative, anti-inflammatoire, sédative, stomachique, digestive, décongestionnante hépatique, répulsif
Principes actifs Glucides, vit C, vit B, coumarines, huile essentielle (feuilles – citronnellal, acétate de citronellyle, aldéhydes terpéniques, limonène -)
Indications Troubles hépatiques, troubles cutanés (acné, eczéma), a une action sur l'ulcère de l'estomac (réduirait Helicobacter pylori), douleurs rhumatismales & stress/fatigue nerveuse avec l'HE qui a des propriétés sédatives et calmantes
Utilisations Jus et sirop (à partir du fruit), jus de feuilles écrasées sur l'eczéma, huile essentielle sur les douleurs rhumatismales, moustiques en diffusion de l'huile essentielle toujours avec d'autres huiles essentielles
Contre-indications Toujours tester l'huile essentielle au creux du coude sur 24 h avant utilisation – doit être toujours diluée dans de l'huile végétale
Consoude
Symphytum officinalis L.
famille Boraginaceae
Parties utilisées racines, feuilles (usage externe exclusivement)
Actions cicatrisante, anti-inflammatoire,
Principes actifs acide rosmarinique, acide allantoïne
Indications affections cutanées (acné, ampoules, blessures, pellicules), goutte, affections rhumatismales, cicatrisante (os, tissus), entorses, ecchymoses
Utilisations en usage externe cataplasmes avec les feuilles fraîches ramollies très peu de temps de l'au bouillante sur les parties atteintes de rhumatismes
Contre-indications utilisée sur du long terme, ses alcaloïdes sont hépatotoxiques, mutagéniques, cancérigènes.
Coquelicot
Papaver rhoeas L.
famille Papaveraceae
Parties utilisées la fleur, les graines (en cuisine : grillées elles perdent leur pouvoir narcotique)
Actions sédatif, analgésique, pectorale, adoucissante
Principes actifs alcaloïdes dont la rhoéadine, l'isorhoéadine, pigments riches en anti-oxydants, tanins, mucilage
Indications troubles du sommeil, affections des bronches, toux
Utilisations infusion, cataplasme sur les zones endolories, produits de soins pour son pouvoir anti-oxydant
Contre-indications enfants jusqu'à 7 ans (peut provoquer des empoisonnements), femmes enceintes, femmes allaitantes
le coquelicot peut déclencher de la somnolence importante et des hallucinations. Interdit en cas de prise d'anxiolytiques, de somnifères.
Corossolier
(corossol ou cachiment)
Annona muricata
famille Annonacées
Parties utilisées Feuilles, fleurs, écorce, huile, fruit (corossol, graviola corossol) : chair, graines
qui pousse en Guinée, au Brésil, à la Réunion (nommé sapotille), aux Antilles, Madagascar
Actions Antispasmodique (fleurs, écorce), astringent, anti-inflammatoire, analgésique, laxatif, diurétique, antiseptique, antibactérien, antifongique (pellicules), anti-tumoral puissant -prostate-, hypocholestérolémiant, antiparasitaire intestinal, anti-diarrhéique, énergétique (riche en fructose et en vit C)
Principes actifs Vit C, Vit B1, B2, fer, potassium, phosphore, glucides (fructose), flavonoïdes, alcaloïdes avec des capacités cytotoxiques contre les cellules tumorales, acétogénines, annonacine, acide linoléique, fibres solubles et insolubles
Indications Certains cancers (prostate, côlon, sein, pancréas, poumon) prévention du diabète II, rhumatisme, acide urique, oedème, hypertension artérielle, cholestérol, rétention d'eau, brûlures, insomnies (feuilles), ballonnement, flatulences, diarrhée, hémorroïdes, infections urinaires, parasites intestinaux, poux, pellicules
Utilisations Le fruit a un effet laxatif, le jus, le thé de feuilles fraîches ou sèches (les feuilles stimulent le système immunitaire = auraient une action sur certains cancers dont la prostate), poudre de graviola corossol,
tisanes ou cataplasmes de feuilles de corossol pour les douleurs rhumatismales,
décoction des écorces de l'arbre pour les affections pulmonaires -l'asthme- et cardiaques, l'huile extraite des feuilles et du fruit non mûr pour l'arthrite
Contre-indications Pour une utilisation en complément avec un traitement par chimiothérapie, certaines molécules utilisées en chimiothérapie peuvent interagir avec l'acétogénine (toujours en parler à son oncologue).
Les graines ne sont pas comestibles et contiennent des alcaloïdes -poisons-. Elles sont utilisées comme insecticides (cafards).
Datte/dattier
Phoenix dactylifera L.
famille Arecacée
Parties utilisées Fruits, jeunes feuilles, sève
Actions anti-oxydantes, régulateur du transit, énergétique, stimule le système immunitaire
Principes actifs Flavonoïdes (lutéine, quercétine), anthocyanines, bêta-carotènes, glucides (fructose, dextrose, saccharose, maltose), 57 % de fibres insolubles, 43 % de fibres solubles, vit A, B1, B2, B3, B5, B6, acides aminés (glycine, arginine, alanine, valine, acide glutamique, lysine, serine), vit E, K, potassium, magnésium, fer
Indications Fatigue, bonne source d'énergie et d'acides aminés et de potassium pour les sportifs
Utilisations Décoction des jeunes feuilles (diabète), jus, sirop, alcool, jeunes feuilles en légumes, graines grillées
Contre-indications Non recommandée pour les diabétiques
Églantier/rosier sauvage
Rosa canina L.
famille Rosacées
Parties utilisées Fleurs, fruits (cynorrhodons riches en vit C), graines, feuilles, racines
Actions Désinfectant, cicatrisant, apaisant, décongestionnant bronchique, vermifuge, anti-diarrhéique, laxative, diurétique, stimule l'hématopïèse (globules rouges, blancs, plaquettes)
Principes actifs Flavonoïdes, tanins, vit C (acide ascorbique), vit A, B, K
Indications Arthrite, carence en vit C, fièvre, refroidissements, troubles digestifs (diarrhée, constipation, parasites intestinaux), lithiases rénales, dépression (fleurs), fatigue physique & psychique (fleurs), affections gorge (toux, grippe), fatigue, asthénie, affections urinaires (cystite)
Utilisations Graines (arthrite), décoction de cynorrhodons pour les parasites intestinaux, gélules/poudre de cynorrhodons, teinture-mère (refroidissements), huile de rose musquée (en massage sur les troubles articulaires)
Contre-indications Femmes enceintes & allaitantes, enfants.
Interactions avec les anti-acides (contiennent des hydroxydes d'aluminium) – nota : on trouve l'aluminium dans les additifs alimentaires sous les E541 (levain/boulangerie), les E520 (épaississant), etc. ,.
Figue
Ficus carica L.
famille Moracées
Parties utilisées Fruit frais, latex, feuilles
Actions Laxative, anti-infectieuses (dysenterie),
Principes actifs Glucides, bêta-carotène, vit B1 B2, C, E, folates, zinc, manganèse, cuivre, potassium, sodium, hypoglycémiant (diabète 1), fibres
Indications Diabète, constipation, troubles cutanés (durillons)
Utilisations Bourgeon, infusion de feuilles séchées pour le diabète, application de fruits frais sur les durillons et les cors.
Contre-indications Phototoxique (entraînant des dermatites aiguës, de l'hyperpigmentation)
Fonio
Digitaria exilis (fonio blanc)
Digitaria iburua (fonio noir)
famille Poacées
Parties utilisées Graine
Très consommé au Sénégal, en Guinée, au Mali, au Burkina Faso, au Togo
Actions Hypoglycémiant, hypolipidémiant, hypocholestérolémiant
Principes actifs Anti-oxydants, acides aminés (méthionine, cystine), protéines (thiamine, riboflavine), calcium, magnésium, manganèse, zinc, fer, cuivre, fibres alimentaires
Indications Prévention du diabète, cholestérol, maladies cardiovasculaires, … gestion de l'alimentation dans le contrôle du poids corporel
Utilisations La graine (très digeste) est consommée en couscous, beignets, farine (bouillie, pâte, pain)
très bonne alternative pour les personnes souffrant de la maladie de coeliaque (le fonio ne contient pas de gluten)
Contre-indications
Ginkgo
Ginkgo biloba L.
famille Ginkgoaceae
Parties utilisées feuilles
Actions anti-coagulant, vasodilatateur, anti-plaquettaire, antimicrobien (certains champignons -mais pas sur les candida albicans-)
Principes actifs acides phénoliques des feuilles (flavonoïdes comme la quercétine, rhamnétine = activité vasodilatatrice & spasmolytique), les ginkgolides = activité antiplaquettaire.
Indications plaques d'athérosclérose, troubles mémoire, dépression, troubles respiratoires (asthme, toux, bronchite), migraine, anxiété, dépression, acouphènes, circulation cérébrale, troubles vestibulaires (vertige), maladies cardio-vasculaires (douleurs dans la poitrine, AVC)
Utilisations tisanes, EPS (extraits standardisés), compresses/cataplasmes de feuilles broyées sur les zones en cas de problèmes circulatoires (pieds).
Contre-indications hémophiles, femmes enceintes, femmes allaitantes, enfants, personnes souffrant d'épilepsie, éviter en cas d'intervention chirurgicale
Gombo
Abelmoschus esculentus L.
famille Malvacées
Parties utilisées Fruit, graines
Actions Emollient, carminatif, diurétique, laxatif, anti-diabétique, antispasmodique, immunostimulant, anti-oxydant
Principes actifs Vit C (20 mg/100 g), vit B2, B3, B6, B9, magnésium, fer, potassium, phosphore, calcium, mucilage (substance viqueuse), caroténoïdes (lutéine, bêta-carotène, zéaxanthine), quercétine (11 mg/100 g), 40 % de fibres solubles, vit K
Indications Constipation, diabète 2, cholestérol, infections urinaires, hélicobacter pylori (le mucilage du fruit frais), affections ORL avec le mucilage du fruit (rhume)
Utilisations Infusion, huile (graines), boisson rafraîchissante & émoliente (constipation)
Contre-indications L'attention des personnes sous anti-coagulant (à modérer la consommation de gombo)
Haricot
Phaseolus vugaris L.
famille Fabacées
Parties utilisées gousses
Actions Diurétique, anti-diabétique, hypoglycémiant, laxatif, anti-inflammatoire, apaisant du système nerveux (anxiété, stress)
Principes actifs Sels de chrome, acides aminés (graines : lysine, tyrosine, leucine, arginine, asparagine, tryptophane), alcaloïde (trigonélline), acide silicique (pour l'effet diurétique)
Indications Diabète, affections rénales & urinaires (lithiases, infections urinaires), douleurs rhumatismales (arthrite, arthrose),
Utilisations Infusion des graines pour un usage diurétique, cataplasme de farine pour les affections de peau (eczéma, panaris, ulcères de la peau),
Contre-indications Une consommation excessive crue des gousses vertes peut induire un empoisonnement (cause : la lécithine).
Jacquier
Artocarpus heterophyllus Lam
famille Moracées
Parties utilisées Bois, écorce, latex, racines, feuilles, fruits
Actions Anti-diabétique, antibactérien, anti-oxydant, tonique, hypotensif, antidiarrhéique, vulnéraire
Principes actifs Vit A, B, potassium, fer, flavones, amidon (graines)
Indications Diabète, diarrhée, hypertension, asthme, plaies, blessures
Utilisations Tisane (feuilles contre le diabète), décoction (bois & écorce contre la diarrhée), cataplasme de feuilles pour cicatriser les plaies/blessures le fruit vert est consommé en légumes
Contre-indications Ne pas consommer cru les graines du fruit (toxique) mais les faire cuire
Kaki
Diospyros kaki L.
famille Ebenacées
Parties utilisées fruit
Actions Laxatif, anti-anémique, anti-oxydant, anticoagulant, astringent, diurétique
Principes actifs Fibres (cellulose, hémicelluloses), tanins, glucides (fructose 15 %), tanins, vit A, B, folates, C, E, fer, potassium (170 mg/100 g), caroténoïdes, flavonoïdes (catéchines, acide gallique, proanthocyanidines), enzyme anti-rides dans les feuilles
Indications Hémorroïdes, constipation, diarrhée, hypertension artérielle, cholestérol, triglycérides
Utilisations Fruit frais contre les hémorroïdes et la diarrhée, le jus du fruit vert et les feuilles contre l'hypertension artérielle, les feuilles sont utilisées dans l'industrie cosmétique pour des crèmes anti-rides
Contre-indications
Laitue
Lactuca sativa L.
famille Astéracées
Parties utilisées feuilles
Actions Sédative, anti-oxydante, hypocholestérolémiant
Principes actifs Flavonoïdes (quercétine, lutéoline, apigénine), fibres dont 15 à 30 % en fibres solubles, potassium, sodium, magnésium, calcium, fer, zinc, vit A, C, E, folates, B3, K
Indications Digestion lente (accélère la digestion),
Utilisations En salade accompagnée d'une source de gras (contient des caroténoïdes)
Contre-indications L'attention est portée sur les personnes prenant des anticoagulants pour modérer leur consommation de laitue
Louffa
Luffa acutangula L. Roxb.
famille Cucurbitacées
Parties utilisées Feuilles, fruit
Actions Anthelminthiques,
Principes actifs Calcium, phosphore, fer, vit A, B, folates, C, fibres
Indications Digestion lente, parasites intestinaux, affections cutanées (eczéma, etc. ,),
Utilisations Jus en application cutanée sur l'eczéma (feuilles), décoction des graines et du fruit, le fruit en légumes -les graines ont des propriétés insecticides-
Contre-indications Femmes enceintes : les graines contiennent une substance abortive
Manguier
Mangifera indica
famille Anacardiacées
Parties utilisées Feuilles, fruit (mangue), écorce
Actions Les feuilles sont : hypoglycémiantes, apaisantes cutanées (brûlures), hypotensives, antiseptiques, anxiolytique
Principes actifs Les feuilles contiennent des tanins, anthocyanidines, vitamines & minéraux, enzymes
Le fruit contient des fibres alimentaires, des vit du groupe B (riboflavine), du calcium, du potassium, du magnésium, vit C, E, K, des flavonoïdes (bêta-carotène, alpha-carotène, bêta-cryptoxanthine), polyphénols
L'écorce contient des tanins
Indications Prévention du diabète II (grâce aux anthocyanidines & tanins), hypertension artérielle, troubles digestifs (diarrhée), asthme, toux, rhumes bronchites, brûlures cutanées et plaies (écorce), infections urinaires, anxiété
Utilisations Macération de feuilles dans une infusion de feuilles toute une nuit, filtrer, boire le mélange (diabète II), ou sécher les feuilles puis les broyer et consommer la poudre à raison d'une demi -cac-.
Décoction d'écorce dans de l'eau pour la diarrhée, Tisane de feuilles de mangue + 1 cac de miel pour la toux le fruit se consomme mûr,
nota : cac = cuillère à café
Contre-indications Effets secondaires : flatulences, insomnie
Melon amer
Momordica charantia L.
famille Cucurbitacées
Parties utilisées Feuilles, fruit, graines
Actions Anthelminthique, antidiabète, emménagogue, antipaludisme, antiparasitaire, hypoglycémiant, anti-infectieux
Principes actifs Mucilage, polypeptide P, huile essentielle,
Indications Diabète, vers intestinaux, affections rhumatismales (goutte, rhumatisme), infections bactériennes virales
Utilisations Infusion des feuilles (palu), graines pilées et jus du fruit pour les vers intestinaux,
Contre-indications Femmes enceintes, enfants : les graines contiennent des substances abortives. Personnes souffrant de troubles d'hypoglycémie
Millepertuis
Hypericum perforatum L.
famille Clusiaceae
Parties utilisées parties aériennes, feuilles
Actions emménagogue, astringent, analgésique, sédatif, anxiolytique, antiviral, antispasmodique, antiseptique,
Principes actifs hypéricine, hyperforine, tanins, résine, acides phénoliques (flavonoïdes), huile essentielle
Indications maux d'estomac (ulcères), rhumatisme, fièvre, inflammation du système urinaire, bouffées de chaleur, brûlures de soleil, ulcères de la peau, écorchures, déprime légère/dépression saisonnière, anxiété légère, insomnie, douleurs musculaires (crampes)
Utilisations tisane, gélules, huile végétale (massages, cataplasmes)
Contre-indications photosensibilisant (éviter l'exposition aux UV en cas de prise de millepertuis) – éviter le millepertuis en cas de prise d'antidépresseur - Interactions avec certains médicaments (comme les trithérapies antivirales : diminue leur efficacité) (comme la ciclosporine : baisse l'effet des immunosuppresseurs) (interactions avec des contraceptifs oraux/pilules), déconseillé chez les bipolaires, interdit chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants Le millepertuis ne doit pas être associé à l'aubépine, aux anti-K, au ginkgo biloba, à la passiflore, la valériane, aux antidépresseurs chimiques, aux contraceptifs oraux. Il interagit avec de nombreux médicaments.
Mirabelle
Prunus domestica L.
famille Rosacées
Parties utilisées fruit
Actions Anti-oxydante, énergétique, effet laxatif
Principes actifs Vit A, E, acides phénoliques (acide néochlorogénique, acide chlorogénique, acide caféique, anthocyanines, flavonoïdes -bêta-carotènes-), glucides (fibres solubles : pectine, sorbitol -accélérateur du transit-, saccharose, glucose, fructose), zinc, sélénium, iode (1 ug), potassium (230 mg/100g), magnésium (15 mg/100g), calcium (12 mg/100g), phosphore (33 mg/100g)
Indications Constipation, prévention des maladies -DMLA- des yeux grâce à la vit E,
la mirabelle est une bonne alternative en fruits pour les personnes souffrant du SII (elle ne contient pas de polyols), énergétique grâce au glucose vite assimiable en énergie par l'organisme
la mirabelle participe à la prévention du vieillissement cellulaire grâce à ses anti-oxydants.
Le fruit est basifiant.
Utilisations Le fruit se consomme nature, en compote, etc,. On peut consommer jusqu'à 12 mirabelles p/jour.
Contre-indications Effet laxatif si consommé en grande quantité
Moringa
Moringa oleifera
famille
Parties utilisées Feuilles, fleurs, graines (sauf racines)
utilisé au Sénégal, Madagascar, Niger, Mali, Kenya, Togo, Burkina Faso
Actions Antiseptique, antidiabétique, hypocholestérolémiant, hypotensif, antiparasitaire intestinal, stimulant du système immunitaire (la poudre de moringa)
Principes actifs Vit A, Béta-carotène, vit C, potassium, sélénium, cuivre, manganèse, fer, calcium, protéines (485 mg/100 g), vit E, acides aminés (tryptophane)
Indications Hypertension artérielle, diabète, constipation, pyrosis, gastrite, baisse de vitalité, anémie
Utilisations Extraits de poudre de moringa pour le diabète et la prévention des maladies cardiovasculaires (surpoids/obésité, hypertension artérielle)
l'huile de moringa pour la pousse des cheveux, la prévention du vieillissement cutané en favorisant la formation du collagène (grâce à la vit A)
Frais se consomme cru ou légèrement cuit
Contre-indications La racine contient une substance toxique
Le moringa est très riche en vit A, une consommation excessive n'est pas indiquée
Les personnes hypoglycémiantes doivent limiter la consommation de moringa qui est hypoglycémiant
nota : il peut induire des effets laxatifs chez certaines personnes (diarrhée) et des brûlures d'estomac si consommé à jeun
Niaouli
quinqenervia
famille Myrtacées
Parties utilisées Tiges, jeunes feuilles, huile essentielle
Actions Emmenagogue, immunostimulant, ANTISEPTIQUE important - antibactérienne (staphylococcus aureus), antifongique, antivirale (Epstein Barr), antispasmodique, expectorant, mucolytique
Principes actifs Terpènes, (terpinène-4-ol = ne pas aller au-delà de 5 %), eucalyptol/1.8-cinéole, viridiflorol, limonène
Indications Infections urinaires chroniques (cystites), fièvre glandulaire (mononucléose infectieuse), affections cutanés (acné, champignons, verrues, panaris, mycoses), affections pulmonaires (toux, bronchite), vaginites liées à une mycose, herpès buccal, zona
Utilisations L'huile essentielle (est antibactérienne, antifongique = candida albicans), décoction des jeunes feuilles et tige, bain de bouche en dilution, nota = L'huile essentielle doit être utilisée fortement diluée uniquement sur avis médical ou les conseils d'un professionnel avisé (médecin aromathérapeute)
Contre-indications L'huile essentielle est interdite aux femmes enceintes & allaitantes, enfants, cancers hormono-dépendants. Asthmatiques, épileptiques doivent solliciter l'avis du médecin.
Nigelle/cumin noir
Nigella sativa L.
famille Renonculacées
Parties utilisées Huile essentielle, graines
Actions Antispasmodique, diurétique, emménagogue, abortive (à dose élevée), anti-infectieuse, hypoglycémiante, anti-oxydante, analgésique, spasmolytique, antitumorale
Principes actifs Thymoquinone, thymol, protéines, glucides, lipides (oméga-6, oméga-3), acides aminés
Indications Affections cutanés (acné, eczéma, psoriasis), ballonnements, dysménorrhée, diarrhée, indigestion, douleurs articulaires, douleurs dentaires, affections respiratoires et urinaires, cataplasmes des graines écrasées pour les affections de peau, utilisée en cuisine comme épice
Utilisations Huile essentielle fortement diluée en bain de bouche/douleurs dentaire , gélules,
Contre-indications La nigelle est légèrement toxique et doit être utilisée à petite dose
Oignons
Allium cepa L.,
famille Alliacées
Parties utilisées Bulbe, feuilles fraîches
Actions Anti-asthmatique, antibiotique, anti-inflammatoire, anti-oxydant, hypocholestérolémiant, anthelminthique, antidiabétique, hypotensif
Principes actifs Composants soufrés (sulphoxyde de cystéine), flavonoïde, caroténoïdes, fructanes, saponosides, sélénium, vit B6, C
Indications Troubles gastro-intestinaux (maux d'estomac, coliques, gaz, infections parasitaires), diabète, cholestérol, hypertension, artériosclérose, asthme, inflammations de la bouche, bronchites, piqûres d'insectes, verrues/cors
Utilisations Jus du bulbe, infusion du bulbe ou des feuilles (asthme), cataplasme du bulbe sur les cas d'infections cutanées (piqûres d'insectes), utilisé en cuisine
Contre-indications Les personnes qui ont le (SII) syndrome de l'intestin irritable peuvent être sensibles à l'oignon
Passiflore
Passiflora incarnata
famille Passifloracées
Parties utilisées Plante entière (racines, fleurs, feuilles)
Actions Sédative, diurétique (racines), émétique, antispasmodique,
Principes actifs Vitexine, Vit C, tanins, pectines, mucilages, flavonoïdes, glucosides, alcaloïdes
Indications Insomnie, angoisses, anxiété, irritabilité, agitation, stress, affections cutanés (eczéma)
Utilisations Décoctions de feuilles pour laver les parties atteintes d'eczéma, compresses d'infusion, infusion de fleurs et feuilles séchées, gélules, teinture mère
Contre-indications Chez Ies femmes enceintes, allaitantes, enfants.
Interdit avec la consommation d'alcool.
Interactions avec des médicaments anxiolytiques & hypnotiques (somnifères, etc. ,). Interactions avec la valériane, l'aubépine.
A haute dose, peut provoquer de la somnolence (attention à la conduite de véhicule à moteur)
Pain de singe Voir Baobab
Pommier cannelle/Attier/Zatte
Annona squamosa
famille Annonacées
Parties utilisées Fruit (la pomme cannelle ou encore l'atte), racines, feuilles
on le retrouve en Martinique, à la Réunion (à Saint-Leu), en Nouvelle Calédonie, en Polynésie française, au Togo, au Mali, en Guinée-Conakry
Actions Astringent, diurétique, antidiabétique, stomachique, hépatoprotecteur, expectorant, bronchodilatateur, cardiotonique, sédatif, adrénergique, antidépresseur
Principes actifs Alcaloïdes, mucilage, camphre, tanins, anti-oxydants – fait l'objet d'une recherche contre le cancer. Contient des acétogénines.
Indications Affections bronchiques respiratoires (rhume, asthme), diabète, troubles cardiaques, problèmes hépatiques (foie/problèmes biliaires), dysenteries (diarrhées), rhumatismes (arthrites), fièvre, insomnies, dépression, poux du cuir chevelu, troubles de la moelle épinière
Utilisations Sa chair est consommée en jus pressé dans un tamis (le fruit est sucré), les feuilles sont utilisées à usage sédatif (insomnies)
Contre-indications Les graines sont toxiques et sont utilisées comme insecticides, pesticides
Prêle des champs/Queue de cheval
Equisetum arvense L.
famille Equisetacées
Parties utilisées Parties aériennes (tige stérile ou séchée)
Actions Diurétique, reminéralisante,
Principes actifs Acide silicique, substances polyphénoliques (flavonoïdes, dérivés d'acide caféique), soufre, tanins, sels minéraux
Indications Lithiases urinaires & rénaux, rhumatismes, goutte, troubles de la vessie, infections urinaires, coliques néphrétiques, ostéoporose, fractures, troubles cutanés (eczéma, ulcères variqueux, démangeaisons, dartres), reminéralisante pour les phanères (cheveux, ongles)
Utilisations Teinture mère, décoction, tisanes pour les troubles de la vessie pour augmenter le débit urinaire
Contre-indications Les femmes enceintes, enfants, en cas de problèmes cardiaques & rénaux, personnes se supplémentant en médicaments à effet diurétique : toujours se conformer à un avis médical. Attention : la prêle peut inhiber l'absorption de la vit B1 : il sera conseiller de se supplémenter en B1 en même temps qu'une consommation de prêle
Queue de cheval Voir Prêle des Champs – Equisetum arvense L.
Rose trémière
Alcea rosea L.
famille Malvaceae
Parties utilisées fleurs séchées
Actions antivirale (potentiel sur les souches du virus du sida HIV-1 et HIV-2), diurétique, adoucissante, stomachique, hypoglycémiante, vasoprotectrice
Principes actifs mucilage, anthocyanes, acide glucorinique et galacturonique,
Indications troubles gastro-intestinaux (adoucissante, laxative), apéritive, émolliente, troubles respiratoires, infections urinaires, affections de la gorge, fièvre
Utilisations infusion, gel buccal (pour les irritations), bain de bouche pour les maux de gorge/toux, affections de la peau (dermatoses, abcès, démangeaisons)
Contre-indications femmes enceintes & allaitantes, enfants (nausées, vomissements)
Safran
crocus sativus
famille Iridacées
Parties utilisées Pistils, stigmates
Actions Stomachique, antispasmodique, emménagogue, anticoagulant (stigmates), inhibe l'agrégation plaquettaire, hypo-cholestérolémiant, anti-oxydant et anti-radicalaire, tonique, analgésique (douleurs des gencives, douleurs lombaires, douleurs menstruelles), antidépresseur (dépression modérée)
Principes actifs Huile essentielle contient des oxydes 1.8 cinéole, alpha et bêta pinène. Glucosides monoterpéniques, vit C, fer, magnésium, beta-carotène (caroténoïdes)
Indications Stress, anxiété, dépressions légères, fatigue, asthénie, surmenage hypercholestérolémie, alopécie (répare les follicules pileux, stimule la croissance des cheveux)
Utilisations Poudre, infusions de stigmates, gélules, utiliser dans l'alimentation pour aromatiser ou pour colorer (pâtisserie)
Contre-indications Grossesse (peut provoquer des contractions utérines/fausses couches)
Une utilisation exagérée du safran peut être toxique pour l'organisme (reins).
Taro (songe, chou de Chine, Macabo, dachine)
colocasia esculenta
famille Aracées
Parties utilisées Légume-racine (tiges, feuilles, fleurs, tubercule)
très consommé au Cameroun (Macabo), au Togo, à Madagascar, au Niger, au Mali, au Sénégal, en Côte d'Ivoire
Actions Anti-inflammatoire, cicatrisant cutané, hypoglycémiant, hypotensif, analgésique
Principes actifs Vit C, Anti-oxydants, vit E, Protéines (B6), Lipides, Amidon, oxalate de calcium, fibres alimentaires, potassium (608 mg/100 g), sodium, phosphore (106 mg/100 g), magnésium (55 mg/100 g), manganèse, cuivre, fer
Indications Diarrhée, nausées, diabète, hypertension artérielle, problèmes de vision nocturne, affections cutanés (brûlures, eczéma /feuilles cuites), douleurs hémorroïdaires, douleurs troubles gastriques & intestinales
Utilisations Jus de feuilles : expectorant, affections cutanées (eczéma), racines, tiges & feuilles sur les troubles digestifs, fleurs pour les troubles gastriques et hémorroïdaires
Contre-indications La racine crue est toxique à cause de l'oxalate de calcium (néphrotoxique)
Teff
Parties utilisées Grains
beaucoup consommé en Ethiopie
Actions Hypocholestérolémiant, hypoglycémiant, anti-oxydant grâce à ses composés phénoliques,
Principes actifs Composé phénolique : acide férulique, anillique, gentisique, coumarique. Fibres alimentaires à majorité insolubles, calcium, phosphore, fer, manganèse, glucides, protéines
Indications Anémie en fer, prévention des maladies cardio-vasculaires,
Utilisations Bonne alternative en céréales pour les personnes souffrant de la maladie coeliaque (absence de gluten dans le Teff)
Contre-indications
Thym
thymus vulgaris L.
famille Lamiacées
Parties utilisées Parties aériennes (feuilles, fleurs séchées)
Actions Antiseptique, antelminthique, emmenagogue,
Principes actifs Huile essentielle (thymol, géraniol, paracymène, bornéol), flavonoïdes, vit K
Indications Catarrhes, bronchite, asthme, rhume, rhinite, angine, toux
Utilisations Sirop, infusion de plantes séchées pour l'asthme la migraine, décoction (pour les parasites intestinaux), huile essentielle (expectorante), dans les aliments pour son arôme
Contre-indications L'attention est portée sur les personnes sous anticoagulant qui devront en faire un usage très réduit. L'huile essentielle peut être hypertensive. Demander l'avis d'un médecin avant utilisation.
Verveine citronnelle
aloysia triphylla/lippia citriodora
famille Verbenacées
Parties utilisées feuilles
Actions Sédative, cardiotonique, tonique, digestive, fébrifuge, antispasmodique, antibactérienne = en extraits alcooliques (souches de mycobacterium tuberculosis, staphylococcus aureus, escherichia coli)
Principes actifs Huile essentielle (géraniol, nérol, citral, limonène), flavonoïdes, mucilage, tanins, alcaloïdes, glucosides,
Indications Problèmes respiratoires (asthme, toux), sensations de lourdeurs gastriques, troubles intestinaux, digestion difficile, troubles pancréatiques, fatigue nerveuse, stress, anxiété, dépression légère
Utilisations Tisane, décoction, extraits alcooliques, en alimentation pour son arôme
Contre-indications Grossesse. Attention : l'huile essentielle est allergisante et dermocaustique. L'utilisation de l'huile essentielle se fera sous conseil thérapeutique.
Zatte Voir Pomme Cannelle